Livre : Saint-Julien de Royaucourt histoire d’une église du laonnois

Saint-Julien de Royaucourt, histoire d'une église du Laonnois

Didier Willot

Acheter le livre

Didier Willot, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’histoire de la Picardie – Histoires vraies en Picardie, Femmes d’exception en Picardie, Ces Picards qui ont fait l’histoire, Hauts-lieux de l’histoire en Picardie – et membre de l’association des Amis de l’église Saint-Julien de Royaucourt, présente dans ce livre non seulement l’histoire de l’église Saint-Julien mais aussi, à travers elle, l’histoire de toute une région qui occupe une place importante dans l’histoire de notre pays : celle du Laonnois.

Parmi la petite dizaine d’églises qui constitue, avec les vendangeoirs, l’un des attraits touristiques des villages pittoresques du Sud Laonnois, celle de Royaucourt, dont la silhouette exceptionnelle évoquant un reliquaire, contraste avec toutes les autres. Dédiée à Saint-Julien, martyr romain du IVe siècle, elle est située en haut de la colline qui domine le hameau de Royaucourt et elle dessert les deux villages de Royaucourt-et-Chailvet et de Bourguignon-sous-Montbavin.

Edifiée à l’origine en style gothique primitif à la fin du XIIe siècle, elle a acquis l’allure élancée qu’on lui connaît aujourd’hui à la suite de deux campagnes de travaux ultérieures destinées, au début du XIVe siècle puis au cours du XVIe siècle, à accueillir dignement les nombreux pèlerins qui, jusqu’à la Révolution française, y sont venus honorer la mémoire de son saint protecteur.

Au-delà des différentes manifestations organisées au cours de l’été 2022 pour marquer le 50e anniversaire de sa création, l’association des Amis de l’église Saint-Julien de Royaucourt a eu l’idée de raconter dans un ouvrage accessible à un large public l’histoire, largement illustrée, de cette église qui a survécu depuis lors aux ravages de la Révolution française, puis des deux guerres mondiales. Grâce à la vente de ce livre réalisé de manière totalement bénévole et conformément à la mission qu’elle s’est fixée, elle espère ainsi recueillir au fil des années une partie des fonds indispensables à l’entretien et à la conservation de cet édifice qui reste aujourd’hui l’un des plus beaux fleurons du patrimoine architectural du Laonnois.

Ce recueil de 180 pages est abondamment illustrées de documents anciens, de photos d’archives et de prises de vue actuelles.

Son édition bénéficie du soutien du Conseil départemental de l’AISNE et du programme européen LEADER (dans le cadre du FEADER) ainsi que du mécénat des entreprises lyonnaises Be Digital et Casa Moderna.

Acheter le livre