Le rôle de l'association

L’Association apporte son soutien administratif, technique et financier (demandes de subventions, appels aux dons, questions administratives et financières ainsi que suivi des travaux de l’église) aux communes de Royaucourt- et-Chailvet (253 habitants) et de Bourguignon- sous-Montbavin) village des Frères Le Nain (152 habitants), toutes deux propriétaires de cette magnifique église du XIIe siècle, « classée Monument historique » en 1862. (47 000 églises en France appartiennent à des mairies ou à des particuliers).

Pour sensibiliser un public le plus large possible, et valoriser ce monument et sa région, elle organise des animations culturelles : concerts, visites commentées, expositions et conférences.

Enfin, elle tient une permanence les dimanches après-midi pendant la belle saison, ce qui permet de maintenir l’église ouverte et d’y accueillir les nombreux visiteurs qui sillonnent la campagne picarde à l’affût de trésors architecturaux.

L’adhésion à cette association, ouverte à tous, permet de participer au maintien de cet édifice de façon à le transmettre dans le meilleur état possible aux générations à venir.

30 septembre 1972

Création de de l'association “les Amis de l’église Saint-Julien de Royaucourt”
  • 1
    Le clocher, point de départ

    Le clocher de l’église menaçant de tomber, c'est sur la suggestion des Monuments historiques et des Bâtiments de France que les maires de l'époque se sont engagés dans la création de l’association « Les amis de l’Eglise St-Julien de Royaucourt » en 1972 .

  • 2
    Les statuts

    François Demetz, jeune juriste au Crédit Agricole et futur maire de Bourguignon-sous-Montbavin, en a écrit les statuts et assuré le rôle de secrétaire pendant de très longues années. Le Chanoine Fox, qui a participé à la création de l'association, en fut le premier président. Né à Dublin en 1917, il est arrivé en France en 1944 comme professeur de l’enseignement catholique à Saint-Quentin, puis à Chauny, avant de rejoindre la paroisse Saint-Julien de Royaucourt en octobre 1968 où il exercera son ministère jusqu’à sa mort le 12 février 1974.

  • 3
    L'objet de l'association

    L’objet de l’association sera d’aider les deux communes propriétaires à sauvegarder cet édifice classé. Depuis sa création officielle le 30 septembre 1972, elle n’a jamais cessé de se fixer pour objectif non seulement de veiller à la conservation de cet élément du patrimoine national, mais aussi de contribuer à l’amélioration des connaissances relatives à l’histoire de l’église Saint-Julien de Royaucourt.

Les missions

Les missions de l’association, dont le principe de laïcité est inscrit dans ses statuts, consistent aujourd'hui à :
Valoriser l’église sur le plan touristique, historique, artistique et culturel.
La faire mieux connaître, notamment dans le cadre d’activités artistiques et culturelles.
Veiller et contribuer à l’entretien et à la restauration de ce précieux monument du patrimoine national.

Les adhérents

L’association compte une centaine de membres, qu’ils soient habitants du Laonnois attachés au patrimoine local ou encore habitants d’autres régions de France, amoureux des vieilles églises ou du patrimoine national. Les adhérents sont informés régulièrement de tous les événements et sont destinataires d’une lettre trimestrielle d’actualités.

Les donateurs

Les dons et legs permettent de participer à la sauvegarde de cet édifice de façon à le transmettre dans le meilleur état possible aux générations à venir et d’animer culturellement le site.

0 %

De réduction d'impôts pour les donateurs particuliers

0 %

De réduction d'impôts pour les entreprises mécènes

Les instances de l'Association

L’association se compose de membres personnes physiques (d’honneur, de droit, bienfaiteurs, adhérents) et de membres personnes morales (bienfaiteurs, adhérents).

Elle est dirigée par un conseil d’administration de 7 à 12 membres maximum qui se compose :

  • de membres de droit, représentant les propriétaires et l’affectataire de l’église :
    • la maire de Bourguignon-sous-Montbavin, commune copropriétaire de l’église.
    • le maire de Royaucourt et Chailvet, commune copropriétaire de l’église.
    • le curé de la paroisse St-Paul en Laonnois (affectataire de l’église)
  • de membres élus par l’Assemblée générale pour 3 ans, et renouvelables  par tiers chaque année.

Le conseil d’administration désigne le bureau. En mai 2021, le bureau est composé de :

  • Régis de Buttet : président
  • Patrick de Buttet : trésorier
  • Pascale Pécheur -Jacquet : secrétaire et  chargée de communication
  • Yves Sansalone : trésorier-adjoint
  • Vincent Pinel

Le conseil d’administration se réunit au minimum 2 fois par an, sur convocation du président, ou à la demande du quart de ses membres. Il est investi des pouvoirs les plus étendus dans les limites de l’objet de l’association et dans le cadre des résolutions adoptées par l’assemblée générale. Le bureau assure la gestion courante et se réunit plusieurs fois par an.

Les membres adhérents remplissent un bulletin d’adhésion et s’acquittent d’une cotisation annuelle. Ils participent à l’assemblée générale qui se réunit une fois par an pour approuver le rapport moral et les comptes.

Toutes les fonctions, y compris celles des membres du C.A et du bureau, sont bénévoles.

Les partenaires de l'Association

Les premiers partenaires de l’Association sont les 2 communes propriétaires Royaucourt-et-Chailvet et Bourguignon-sous-Montbavin ainsi que la Paroisse Saint-Paul en Laonnois, affectataire de l’église.

La DRAC Hauts-de-France, le Conseil départemental de l’Aisne, la communauté de communes Picardie des Châteaux sont de fidèles partenaires institutionnels. La DRAC et le département de l’Aisne soutiennent les projets de restauration ou d’embellissement de ce monument historique ; le département de l’Aisne et l’Adama, Picardie des Châteaux, Bourguignon-sous-Montbavin et Royaucourt-et-Chailvet contribuent aux projets d’animation culturelle.

La Fondation du Crédit Agricole Nord-Est a subventionné le projet de triptyque de vitraux de l’abside. Les agences du Crédit Agricole de Laon et Anizy-le Grand ont participé à des projets culturels.

La Banque populaire du Nord a contribué à l’exposition sur les Vendangeoirs du pays Laonnois et à l’édition du livre qui en a été tiré.

Enfin L’Union, Veolia, l‘Assainissement du Laonnois, le Zoom Laonnois ainsi que les communes de Chaillevois, Mons-en-Laonnois, Urcel, Vaucelles-et-Beffecourt, sont partenaires du Concours Photo “l’eau dans nos villages” aux côtés de Picardie des Châteaux, Royaucourt-et-Chailvet et Bourguignon-sous-Montbavin.